La médiation par la communication non violente :
se donner les moyens de prévenir, de traverser un conflit pour un bien-vivre et travailler ensemble.

Toute vie en groupe (deux personnes ou plus) est potentiellement génératrice de tensions.

Si le groupe est en capacité de les transformer en pistes d’actions, répondant aux aspirations des deux parties, elles sont source d’améliorations.

A l’inverse, non gérées, ces tensions conduisent, le plus souvent, à une dégradation du climat relationnel, à une perte de motivation des équipes. En outre, des risques psycho sociaux apparaissent, susceptibles d’altérer les performances de l’organisation.

Dans la sphère privée, des différends non gérés peuvent amener, à terme, à des ruptures douloureuses pour les individus.

Ne laissez pas les conflits vous épuiser et nuire à vos projets professionnels ou privés !

Faites appel à un tiers, neutre et impartial pour vous aider à les convertir en opportunités d’évolution !

La médiation

 

La médiation est un processus qui favorise la prévention des conflits, la restauration des liens et la résolution des différends.

Elle permet de créer de nouvelles dynamiques relationnelles basées sur la coopération.

La communication bienveillante est en soi un processus de médiation.

Elle en amplifie donc les bénéfices.

Grâce à ce processus, le médiateur communication bienveillante, neutre et impartial, va faire émerger, les causes profondes du conflit et ainsi potentialiser le rétablissement du dialogue, la coopération entre les parties.

Le déroulement de nos médiations

Rencontre avec le commanditaire de la médiation.

(Dans le cas d’une médiation en organisation)

Cet échange vise à valider la pertinence de la médiation et à vérifier que les conditions sont réunies pour son bon déroulement.

A cette fin nous recueillons des informations sur le contexte du conflit, les acteurs impliqués.

Nous exposons les finalités, et l’éthique d’une médiation.

Rencontre avec les parties (médiants)

  • Entretiens individuels

Le but de ces entretiens est d’établir une relation de confiance avec chaque médiant de manière à ce qu’il puisse exposer librement sa situation.

Le cadre de confidentialité que nous posons permet à chacun de libérer sa charge émotionnelle, de clarifier ses besoins dans la perspective d’une rencontre avec l’autre partie.

Au cours de cette étape nous veillons au consentement de chaque médiant pour entrer en médiation.

  • Séances plénières

Lors de ces séances, nous identifions l’objet du conflit et priorisons, avec les médiants, les problématiques à traiter.

Notre écoute empathique nous permet de transformer les représentations initiales du conflit en faits, de mettre en lumière les ressentis, d’explorer les besoins sous-jacents aux tensions, et de favoriser leur reconnaissance mutuelle.

 

Ce nouvel éclairage de la situation active chez les médiants un élan de dialogue.

Il contribue à l’instauration progressive d’un climat de coopération, propice à la co-construction d’accords, d’autant plus pérennes qu’ils sont élaborés par les médiants eux-mêmes.

Pérennisation de la sortie du conflit

Une séance plénière de suivi de la mise en application de l’accord permet aux médiants, avec le soutien du médiateur, d’évaluer dans la durée l’adéquation des ententes à leurs besoins et, si nécessaire, de les ajuster.

Les modalités de nos médiations

  • Elles se déroulent dans un lieu neutre.
  • Les entretiens individuels durent environ 1h30.

  • Les séances plénières durent 2 heures (en fonction du nombre de médiants).

VOS BESOINS | NOTRE OFFRE

La médiation dans la sphère professionnelle

La médiation dans la sphère privée